Les passoires énergétiques : investir pour économiser ?

Les passoires énergétiques sont une réelle catastrophe écologique et économique. D’ici à 2050, neuf logements sur dix devront être rénovés pour être dans les clous de la réglementation.

Quel est le constat ?

Sept millions de passoires énergétiques. C’est, selon la FNAIM, le nombre de logements énergivores présents sur le territoire français. Ces bâtiments qui retiennent peu la chaleur en hiver, et protège mal des rayons du soleil en été, sont une véritable catastrophe écologique. En effet, chaque année des centaines de Kwh de gaz ou de fioul sont perdues, à cause de matériaux peu isolants voir obsolètes.

Ces pertes poussent donc les consommateurs à utiliser de plus en plus d’énergie pour continuer de vivre confortablement, ce qui est plus qu’alarmant concernant l’avenir et la santé de notre planète.

Quelles sont les solutions ?

En plus de l’écologie, ces passoires thermiques ne font pas du bien au porte-monnaie ! Une hausse limitée à 15% en ce début d’année (contre 4% en 2022), grâce à un bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement, augmentera considérablement votre facture d’énergie !

Ce bouclier n’est pas éternel, il est actuellement prévu pour 2023 uniquement. On parle d’une solution d’urgence, mais pas d’une solution durable. Pour diminuer ces factures, les propriétaires devront, tôt ou tard, rénover leurs logements.

L’Etat muscle depuis deux ans les aides à la rénovation, dont la fameuse Ma primerénov’. En 2023, les pouvoirs publics donnent un coup de pouce supplémentaire à tous les projets de rénovation globale. Et qui dit rénovation globale, dit forcément audit énergétique !

Cet audit qui devient obligatoire pour les passoires F et G, mise en vente, à partir du 1er avril 2023 permet d’estimer les travaux à réaliser, leurs montants mais aussi les gains de performance énergétique. Dès la première année on attend entre 100 et 200 000 logements à auditer.

Cette mission qui s’étendra aussi aux logements en E, dès 2025, devient un outil essentiel pour éradiquer les passoires énergétiques.

Si vous souhaitez vous former dans ce domaine rendez-vous sur : L’Académie MINERVA et suivez nous sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/academieminerva/

Plus
d'articles

Amiante : un calvaire sans fin

Plus de quatre millions. C’est le nombre de travailleurs encore susceptible d’être exposés à l’amiante en Europe actuellement, lors d’opérations et d’interventions courantes en chauffage,